Fonds Pierre Viala

par Bernard Thomas

Présentation

Cotes extrêmes

172 J 1-164 ; 22 Num 1-17

Intitulé

Fonds Pierre Viala

Description physique

Type

Document d'archives

Nombre d'articles

178

Métrage linéaire

1,50

Éléments historiques

Pierre Viala est né à Paris le 2 septembre 1922.

Il débute très jeune sa vie de comédien à la radio, au cinéma, et surtout au théâtre. Élève de Charles Dullin, il joue sous sa direction dans L'Avare de Molière, en 1942 et poursuit au théâtre de la Cité et au théâtre des Mathurins avec Marcel Herrand, où il est remarqué dans Le Balladin du monde occidental, de John Millington Synge.

De 1949 à 1952, il participe à l'aventure de la décentralisation théâtrale et joue au Centre dramatique de l'Est (CDE) dirigé par André Clavé ; il remporte un succès public en 1952 dans le rôle du Métis, dans l'adaptation de La Puissance et la Gloire, de Graham Greene.

Mais à partir de 1953, il choisit de se consacrer aux spectacles poétiques ; en partenariat avec la comédienne Lise Bernard, ils parcourent ensemble le monde jusqu'en 1957 ; puis en solo, il poursuit cette aventure avec des tournées de récitals sur les cinq continents, d'Europe à l'Afrique, de l'Amérique au Japon. En 1973, il met un terme à sa carrière artistique.

Entretemps, il a découvert Gordes en 1956, l'année du gel des oliviers. Séduit, il y achète sa première ruine, la remonte et remet en valeur ses terrains. Il était particulièrement fasciné par le quartier des Savournins et le groupe de cabanes en construction de pierre sèche dites bories, alors envahies par la végétation, qui en faisait partie. Pierre Viala acquiert en 1968-1969 l'ensemble parcelle par parcelle, et remonte "le village des bories" malgré toutes les difficultés de l'entreprise. Le chantier de restauration qu'il mène quasiment seul, avec l'aide d'amis maçons, s'achève en 1976. Ayant monté un mur d'enceinte protecteur, il ouvre le village aux visiteurs cette année-là. Puis il organise le musée du village des bories dans la continuité logique de cette réhabilitation, le dotant d'un mobilier à caractère ethnologique et d'une documentation soignée.

Il fonde peu après l'Association artistique et culturelle du village des bories (AAACVB), expose des artistes peintres et sculpteurs, invite Jacques Lacarrière et Malavika à donner des spectacles qui mettent en valeur la magie des lieux.

La reconnaissance de son parcours de comédien est venue en 1975 lorsqu'il est nommé chevalier dans l'ordre national du Mérite pour sa défense de la poésie dans le monde.

En 1977, c'est l'Académie d'architecture qui lui décerne la médaille de la restauration pour la remise en état du village des bories.

Pierre Viala cède le village des bories à la municipalité de Gordes en 1983.

Il est décédé à Cavaillon le 3 mai 2013, non loin du village dont il avait fait le centre de sa vie.

(notice rédigée avec le précieux concours de Marie-Agnès Viala, fille de Pierre Viala)

Informations sur les modalités d'entrée

Dépôt par Mme Marie-Agnès Viala (2015 ; 2017)

On trouvera dans le fonds

Le fonds comprend deux parties ; l'une est consacrée aux activités théâtrales et artistiques de Pierre Viala et comprend de nombreuses photographies de spectacles et de récitals interprétés en France et à l'étranger, de 1940 à 1970, ainsi que des documents écrits (contrats d'engagement dans des troupes théâtrales, agenda des tournées, programmes de spectacles et coupures de presse, hommages du public).

L'autre partie du fonds correspond à l'aventure de la restauration et de la mise en valeur du village des bories à Gordes ; aux ensembles photographiques réalisés par Pierre Viala et par ses amis photographes qui marquent les étapes de la restauration de 1969 à 1976 et ont servi aux publications, s'ajoute une documentation écrite et photographique originale sur les constructions de pierre sèche en Provence, en France et à l'étranger, constituée par le restaurateur du village des bories lui-même et à partir des envois de plusieurs correspondants.

Un fonds photographique d'un millier de diapositives (non classé) de clichés pris en Europe, Afrique, Japon, Océanie etc., contemporains des tournées, complète ce fonds.

Modalités d'accès

Fonds classé. Fonds communicable

Poursuivre votre recherche en ligne

Situer "Fonds Pierre Viala" dans son contexte

Sources complémentaires hors archives départementales de Vaucluse

Académie d'architecture (Paris) :

Dossier de remise de la médaille de la restauration (1977)

Bibliothèque de l'Académie de Vaucluse (Avignon) :

Fonds documentaire d'ouvrages de Pierre Viala

Bibliographie

Lebouchet (Gérard), Gordes. Le temps des artistes. Forcalquier, C'est-à-dire éditions, 2015, p. 320-321.

Date de création de la description

jeudi 24 novembre 2016

Date de dernière modification de la description

mercredi 20 décembre 2017

Mots-clés

Vous êtes dans : les inventaires en ligne
Personne : Viala, Pierre
Origine : Viala, Pierre

Contenu

Informations bibliographiques

Informations de publication

Déclaration de titre

Titre : Fonds Pierre Viala
Auteur : par Bernard Thomas

Déclaration de publication

Éditeur : Archives départementales de Vaucluse
Adresse : Avignon
Date : 2016

Profil

Création : Instrument de recherche produit au moyen du logiciel Arkhéïa Aide au classement de la société Anaphore sarl, version 8-9.5 du jeudi 29 mars 2018 . Date de l'export : lundi 2 juillet 2018 (15:34 h)
Langue : Instrument de recherche rédigé en français