Couvent des Augustines d'Avignon sous le titre de Sainte-Ursule

par Blandine Silvestre

Présentation

Cotes extrêmes

BMA ms. 740 ; 124 H 1-25

Intitulé

Couvent des Augustines d'Avignon sous le titre de Sainte-Ursule

Dates extrêmes

1610-1778

Description physique

Type

Document d'archives

Nombre d'éléments

26 articles

Métrage linéaire

0,70

Localisation du fonds

Archives départementales de VaucluseBibliothèque municipale d'Avignon

Éléments historiques

Jeanne de Rampalle établit le couvent des Augustines, sous le titre de Sainte-Ursule, à Avignon en 1632. Cette fondation fait suite à la clôture de la congrégation des Ursulines d'Arles réalisée par ses soins, en 1624. Les Augustines tirent leur nom de la règle de saint Augustin sous laquelle elles sont placées et se distinguent ainsi des Ursulines royales, établies par Anne de Luynes en 1623 qui n'adopteront la clôture qu'en 1637.

Les effectifs du couvent progressent régulièrement depuis la fondation de la communauté jusqu'à la fin du XVIIe siècle ; puis ils amorcent une décroissance rapide au cours des années 1730-1740.

Le 26 septembre 1761, avant un départ pour Rome, l'archevêque d'Avignon Mgr de Manzi nomme le chanoine Malière, père spirituel et temporel du couvent des Augustines pour veiller spécialement sur cette communauté dont la supérieure est âgée, deux religieuses sont infirmes et une seule d'entre elle est d'âge moyen. Le 12 mai 1766 la sœur de Roustan est autorisée à quitter le couvent des Augustines pour rejoindre celui de la Visitation de Tarascon « attendu la situation où se trouve réduite sa communauté ». Enfin, l'archevêque prononce la suppression du couvent et autorise le transfert des religieuses de Notre-Dame dans le couvent des religieuses augustines, par l'ordonnance du 9 juin 1768. Les religieuses de Notre-Dame occuperont ces bâtiments jusqu'à la suppression des communautés religieuses en 1792.

L'ensemble conventuel avait été acquis progressivement par les Augustines à partir de 1641 et jusque dans le premier quart du XVIIIe siècle.

Il s'étendait d'est en ouest de la rue Saint-Marc (l'actuelle rue Théodore-Aubanel en est le seul vestige) et la rue Bouquerie, du nord au sud entre l'hôtel de Calvière et la rue du collège d'Annecy. La façade principale donnait sur la rue Saint-Marc et celle de leur église faisait face à la chapelle du collège des Jésuites.

Une première campagne de travaux fut réalisée entre 1672 et 1679 sur la rue Saint-Marc. Elle concernait d'abord l'église, puis la construction d'un quartier après démolition des bâtisses ruinées par les inondations de novembre 1674. Sollicité par l'avocat des religieuses, l'archevêque visita le couvent et convoqua l'architecte François des Royers de la Valfenière, accompagné des maçons Jean et Louis Rochas, pour dresser le constat des lieux. Le péril avéré, les religieuses furent autorisées à faire abattre et reconstruire tout un quartier, conformément au dessin de Rochas et selon les prix-faits signés en 1675 dont les dernières quittances datent de 1679.

Lors de sa visite pastorale du 12 février 1713, Mgr de Gontieri réitéra le constat établi lors de sa précédente visite et ne s'étonna pas que sa première exhortation à reconstruire l'église "fort étroite et mal construite" n'ait pas été suivie d'effet, en raison "des temps de disettes" traversés. Le même procès-verbal détaille la situation financière de la communauté dont le montant des dépenses excède largement celui des recettes et la justifie de surcroît par la crise monétaire et les frais d'un procès engagé contre M. Carméjane.

Néanmoins, des travaux furent entrepris dans la décennie suivante, dont le maçon Michel Audibran signa la quittance finale pour la « bâtisse de l'église », le 7 août 1727.

Deux plans du monastère, conservés dans le fonds des Domaines nationaux et certainement issus de la saisie des biens des religieuses de Notre-Dame, donnent une idée de la configuration des lieux au XVIIIe siècle. Ces plans ne sont ni datés, ni légendés. Ils figurent deux projets d'aménagement. Le premier projet ne concerne que l'angle sud-est des bâtiments comprenant la façade sur la rue Saint-Marc et l'église, à rapprocher peut-être des derniers travaux des Augustines.

Le second est un projet global et ambitieux que l'on peut attribuer aux religieuses de Notre-Dame. Assurément, ces documents font mémoire d'un ensemble conventuel important, détruit lors du percement de la rue Bonaparte en 1864, actuelle rue de la République.

Historique de la conservation

Le fonds des archives de la communauté des Augustines, supprimée par l'archevêque d'Avignon en 1768, était mêlé à celui des Ursulines de Saint-Philippe Néri, dites de Saint-André depuis le XIXe siècle. Il en a été distingué à la faveur de la reprise de l'inventaire de ce dernier.

Modalités d'entrée

Séquestre révolutionnaire

Modalités d'accès

Fonds classé. Fonds communicable

Poursuivre votre recherche en ligne

Situer "Couvent des Augustines d'Avignon sous le titre de Sainte-Ursule" dans son contexte

Sources complémentaires

Aux archives départementales de Vaucluse

Cour de Saint-Pierre d'Avignon

Procédures

B 980 (registre des audiences) : plainte des religieuses augustines, contre la nommée Cécile Malemort qui, sans motifs, pénétrait dans le parloir du couvent de leur communauté et y insultait les religieuses et les personnes qui venaient les visiter (26 avril 1713).

Fonds de l'archevêché

1 G 297, fol. 93 v° : ordonnance de Mgr Manzi qui établit l'abbé Malière, chanoine de la Métropole, père spirituel et temporel de la communauté (26 septembre 1761) ; fol. 154 : ordonnance pour le retrait de Madame de Roustang, religieuse augustine, au monastère de la Visitation de Tarascon (12 mai 1766).

Élection des supérieures, exploration, interrogatoire en vue de la réception religieuse

1 G 376, fol. 231: élection de la mère d'Elbène (29 novembre 1740).

1 G 795 : procès-verbaux d'élection des supérieures. Augustines : Honorée de Baressi (1690), Catherine de Don (1693).

Visites pastorales

1 G 303 : Mgr Dominique de Marinis (2 novembe 1650), fol. 618, (17 novembre 1659) ; fol. 626 (21 avril 1660) ; fol. 629, (25 octobre 1665), fol.630.

1 G 307 : Mgr Azzo Ariosto (5 novembre 1670), fol. 136.

1 G 312 : Mgr François Maurice de Gontieri (12 février 1713), fol. 129 v°.

Notariat d'Avignon

3 E 5/1720, fol. 220 : convention entre Marie Anne, Françoise et Thérèse Fauque pour la gestion conjointe des biens de leur père déclaré incapable (21 septembre1748).

3 E 5/1722, fol. 417 v° : cession de bail d'un appartement à Paris faite par Marie Anne Fauque au profit de sa sœur Thérèse (1er décembre 1753).

Notariat de Cavaillon

3 E 33/928, fol. 45 v° : procuration données par Françoise et Thérèse Fauque devant le viguier de Cavaillon (15 janvier 1744) ; fol.383 v°: procuration données par Thérèse Fauque à deux avocats d'Avignon pour la représenter au procès pour annulation des vœux de sa sœur aînée Marie Anne (10 décembre 1744).

Domaines nationaux

Fonds du district d'Avignon ou de Vaucluse

1 Q 9 : religieuses de Notre-Dame : procès verbaux d'arpentage et d'estimation, soumissions d'acquérir, 2 plans (XVIIIe siècle-an IV).

3 Q 11 : procès-verbaux d'estime des biens d'églises et communautés religieuses d'Avignon (18 août 1792-21 thermidor an III), religieuses augustines et religieuses de Notre-Dame.

3 Q 26 : Registre des procès-verbaux de vente de biens nationaux de première origine situés dans le district d'Avignon. Tome 2 (8 ventôse an II-29 ventôse an III), fol. 100 : terre au quartier de Carambaud fol.105 : terre au quartier de la Roquette.

3 Q 27 : Registre des procès-verbaux de vente de biens nationaux de première origine situés dans le district d'Avignon. Tome 3 (21 ventôse an III-25 vendémiaire an IV), fol. 115 et 128 : maisons et jardin rue Saint-Marc, île 126.

3 Q 37 : Registre général des ci-devant corps et communautés de religieuses d'Avignon où se trouvent des états de leurs revenus, de leurs biens, meubles et immeubles, charges... d'après les états dressés par les commissaires nommés par le Conseil de Ville d'Avignon (1792) fol. 116 : partie du couvent, île 128.

Hors archives départementales de Vaucluse

Archives municipales d'Aix-en-Provence

CC 843 : pouvoir donné par Mgr Manzi, au chanoine Malière, vicaire et official général, pour gérer le temporel des religieuses augustines (8 novembre 1765), fol. 430.

Archives municipales d'Avignon

GG 236 Augustines.

Archives nationales

G 9 : Archives de la Commission des réguliers et des secours, art. 16 : religieuses en général du diocèse d'Avignon. Consulter l'inventaire en ligneinventaire en ligne

Bibliothèque municipale d'Avignon

Ms 1517 : Journal de Franque, chanoine de Saint-Agricol d'Avignon, commencé le 1er juin 1753 et terminé le 10 août 1771.

Ms 1631 : Registre de transcriptions des actes concernant l'Aumône générale d'Avignon (1739-1770), fol. 107 : donation faite à la maison de l'Aumône par les dames religieuses augustines, de leur monastère et ses dépendances.

Ms 1732 : Visite générale du diocèse d'Avignon faite par Mgr François Maurice de Gontieri en 1707, fol. 10 : Augustines.

Ms 1738 : Recueil des épitaphes et inscriptions qui sont dans les églises d'Avignon, avec un abrégé de la fondation desdittes églises, par Jean Raymond Deveras, prêtre et chanoine de l'église collégiale de Saint-Pierre d'Avignon, 1750, fol. 294.

Ms 2083 : Notes et analyses de documents concernant l'histoire, surtout ecclésiastique d'Avignon, fol. 216 : Ursulines augustines, ordonnance de Mgr Manzi sur le transfert des religieuses de Notre-Dame dans le couvent des Augustines ((9 juin 1768).

Ms 2382 : Recueil de notes chronologiques sur les abbayes et couvents de femmes, hôpitaux et aumônes, confréries etc. Tome IV des manuscrits de la collection Massilian, fol. 75 : Ursulines augustines.

Ms 2781 : Recueil de notes et de documents sur Avignon, par le marquis de Cambis-Velleron, pour servir à la continuation des Annales d'Avignon, fol. 84 v° : Ursulines augustines d'Avignon.

Ms 2930 : Recueil de pièces pour servir à l'histoire d'Avignon et du Comtat-Venaissin avant 1789, [formé par M. Requien]. Tome VII, (1750-1758), fol. 336 : lettre circulaire des Augustines d'Avignon, au sujet de la mort de la sœur Anne de Serrier, 26 février 1727.

Ms 3244 : Archives des hospices d'Avignon - Noviciat des Jésuites de la même ville. Quittances de termes de pensions payées par le noviciat, fol. 75 sq. : aux Augustines (1751-1752).

Archives de la famille de Villeneuve-Martignan. Titres des Florents

Ms 3976 , fol. 1 : réception et profession d'Honorée de Florent au couvent des Augustines d'Avignon (1650-1651), fol. 11 : réception et profession de Jeanne de Florent au couvent des Augustines d'Avignon (1662-1663).

Ms 3977, fol. 33 : acquit des Augustines d'Avignon en faveur de Diane de Rigaud pour la dot spirituelle de Cécile, Thérèse et Jeanne de Florent, filles de Claude et religieuses de leur couvent (28 juin 1690).

Archives des familles Cambis et Vidaud. Titres et pièces concernant les filles de Joseph de Cambis, marquis de Velleron, et d'Angélique de Cambis.

Ms 3454, fol.1 : reçus de termes de pensions payées pour les demoiselles de Velleron, élevées chez les Augustines et au grand monastère des Ursulines d'Avignon (1702-1711).

Ms 5611 Adrien Marcel, Dictionnaire des rues d'Avignon, tome V. Voir rue Théodore Aubanel anciennement Saint-Marc.

Bibliographie

Girard (Joseph), Évocation du vieil Avignon, Paris 1958, p. 189, 201, 251, 280.

Sarre (Alain), Vivre sa soumission. L'exemple des ursulines provençales et comtadines (1592-1792). Paris, 1997, p. 410-411.

Mots-clés

Grand domaine de recherche : les inventaires en ligne
Domaine de recherche : histoire religieuse
Sous-domaine de recherche : catholiquescatholiques
Contexte historique : Réforme catholique
Mot matière libre : vie religieusecommunauté religieuse

Contenu

Informations bibliographiques

Informations de publication

Déclaration de titre

Titre : Couvent des Augustines d'Avignon sous le titre de Sainte-Ursule
Auteur : par Blandine Silvestre

Déclaration de publication

Éditeur : Archives départementales de Vaucluse
Adresse : Avignon
Date : 2019

Profil

Création : Instrument de recherche produit au moyen du logiciel Arkhéïa Aide au classement de la société Anaphore sarl, version 8-15.9 du vendredi 29 novembre 2019 . Date de l'export : lundi 20 janvier 2020 (13:40 h)
Langue : Instrument de recherche rédigé en français