Commune de Suzette

par Catherine Poirson et Thierry-Franck Di Guardo

Présentation

Intitulé

Commune de Suzette

Description physique

Type

Document d'archives

Nombre d'éléments

17 boîtes

Métrage linéaire

2,50

Localisation

Archives départementales de Vaucluse

Langue des documents

Français

Éléments historiques

Suzette se situe dans le massif des Dentelles de Montmirail, à l'est de la vallée du Rhône, et à environ 20 km d'Orange. Regroupé sur les flancs d'un petit piton rocheux dressé au milieu d'un cirque vallonné, le village se compose de quelques habitations et d'une belle église romane. Faisant face au piton de Suzette, la site de Châteauneuf-Redortier se trouve à flanc de coteau, au débouché du Pas-de-l'Aigle : il ne subsiste que quelques soubassements de l'ancien site, actuellement occupé par un domaine viticole.

Le domaine de Suzette et Châteauneuf-Redortier appartient à la famille des Baux dès le XIIIe siècle, il entre alors dans la principauté d'Orange. Les deux fiefs sont ensuite inféodés par les Baux, ainsi en 1283 à Pierre Raybaud, ou encore en 1379 à Guillaume de Caromb. En 1510, le fief de Suzette appartient à Étienne de Vesc, seigneur de Caromb, conseiller du roi et puissant personnage du royaume ; il passe ensuite par mariage à la famille de la Baume Montrevel, seigneur de Caromb et Saint-Hippolyte.

Etienne de Vesc possède également le fief de Châteauneuf-Redortier, qu'il cède en 1546 à Labeau d'Allemand ; la famille d'Allemand, anciennement établie dans la principauté d'Orange et en Comtat Venaissin, a détenu le fief jusqu'à la Révolution.

Le château et l'église de Suzette

Il ne subsiste rien du château fort de Suzette, "forteresse culminante de la principauté d'Orange". On sait cependant qu'il se dressait sur et autour du rocher qui sert de pivot au village ; ce n'était pas un château de résidence seigneuriale, comme l'était Le Barroux, mais plutôt un poste de garnison fortifié, permettant de surveiller la plupart des mouvements de cette partie de la région. Sans doute plusieurs fois détruit, comme en 1563, puis reconstruit, il est sommairement réparé par les seigneurs d'Allemand en 1650. Lors du rattachement de la principauté au royaume de France en 1731, la forteresse est laissée à l'abandon, ayant perdu tout son intérêt stratégique. Ses pierres sont alors utilisées comme matériau de construction, ou laissées en tas, enfouies dans les décombres.

L'église de Suzette, sous le vocable Saint-Jacques et Saint-Philippe, et siège de la paroisse, est le seul témoin de l'ancienneté du village. Sans doute édifiée à la fin du XIe siècle, elle présente un plan d'origine en croix latine, une courte nef, une abside et deux absidioles beaucoup plus récentes. Le décor est très sobre, et l'église ne contient que trois fenêtres en forme de meurtrières dans le choeur. L'église est actuellement semi-enterrée, sans doute en raison des décombres du château, en ruine depuis la fin du XVIe, qui s'accumulent contre un mur. En 1841, le curé avertit la municipalité de l'état de délabrement du bâtiment, et des travaux de restauration sont entrepris au milieu du XIXe siècle. Les divers travaux qui sont alors menés lui font perdre sa physionomie romane, et l'édifice est même décrit dans les années 1960 comme "église du XIXe siècle, sans intérêt". Par la suite, de nouveaux travaux conduisent à la réfection de la toiture sur voute et du dallage, à la réouverture des absidioles ainsi que la fermeture des baies qui avaient été ouvertes dans le choeur : l'église retouve alors ses volumes d'origine et sa pureté romane

Châteauneuf-Redortier

Ce site féodal stratégique se composait d'un château, attesté à la fin du XIe siècle, qui aurait été remplacé au XIIe s. par un nouveau château, le castellum novum de Redortori ; il est en ruine bien avant la Révolution, et est pillé en septembre 1792. Le hameau a eu également sa propre église, disparue également. Elle est cependant dédiée au culte jusqu'au XVIIIe siècle, s'il on en juge par les visites pastorales de l'évêque de Vaison en 1686, 1693 et 1727.

Suzette, fief sous l'Ancien Régime, n'a jamais eu d'administration municipale avant la Révolution. De 1790 à 1792, Suzette est réunie à la commune de Gigondas, avant d'être érigée en nouvelle commune. La première municipalité se forme le 6 mai 1792, en vertu d'un arrêté du département des Bouches-du-Rhône du 24 avril 1792. La population, de 165 habitants recensés en 1793, atteint les 263 habitants au recensement de 1865, avant que le chiffre ne redescende à 83 en 1968, se stabilisant depuis les années 1980 à 120 habitants. Jusqu'à la fin du XIXe siècle, le village demeure en autarcie, vivant d'agriculture traditionnelle (blé, oliviers, élevage ovin). Le blé recule ensuite au profit de la culture de l'abricotier, puis la vigne, présente depuis le début du XXe s., se développe après les années 1950, et prédomine actuellement sur tout le terroir de la commune.

Historique de la conservation

Les premiers rapports d'inspection des archives de la commune attestent du très petit volume des archives, qui sont "en aussi bon état que peut le comporter l'importance d'une localité où la maison commune consiste en une seule pièce et où le maire gère lui-même le secrétariat" (1867). Enfermées dans une armoire qui aurait été fréquentée par les rongeurs, les archives, dont le fonds ancien se limite à trois registres paroissiaux de 1676 à 1761, bénéficient cependant d'inventaires précis en 1837, 1856 et 1861. En 1925, l'archiviste départemental constate le "plein désordre" des archives contenues dans l'armoire, et surtout la disparition des trois registres paroissiaux portés à l'inventaire de 1861, disparition attestée par la secrétaire en poste depuis 25 ans, qui dit-elle "ne les a jamais vus". Par contre, l'archiviste note la présence d'un registre supplémentaire des actes paroissiaux pour les dates de 1762 à 1792, qui n'avait jamais été inventorié. C'est ce seul registre paroissial qui subsiste aujourd'hui du fonds ancien de la commune.

En 1972, le dépôt des archives de plus de cent ans est effectué, en application de la loi n° 70-1200 du 21 décembre 1970. Ce dépôt sera complété dans les années 2012-2018.

Informations sur les modalités d'entrée

Dépôt (1972, 2012, 2014, 2018)

On trouvera dans le fonds

Fonds déposé : délibérations (1793-1928) ; registres paroissiaux et état civil (1762-1822) ; cadastre (1791-1932) ; impôts (an VII-1940) ; budgets (an XI-1939) ; listes électorales et élections (1885-1939) ; recensement de population (1851-1936) ; agriculture (1874-1939) ; biens et bâtiments communaux (1884-1937) ; voirie (1845-1939) ; bureau d'assistance (1893-1958).

Fonds conservé en mairie (classement W) : délibérations (1928-2019) ; arrêtés du maire (1979-2019) ; état civil (1823-2019) ; plan cadastral napoléonien (1831) et matrices cadastrales (1933-1985) ; budgets et comptabilité (1940-2019) ; personnel et paie (1962-2019) ; listes électorales et élections (1945-2017) ; recensement de population (1954-2008) ; agriculture (1940-2002) ; biens et bâtiments communaux (1941-2019) ; voirie (1949-2019) ; eau et assainissement (1965-2010) ; électrification (1963-2004) ; 2e guerre mondiale (1939-1945) ; urbanisme (1960-2019).

Poursuivre votre recherche en ligne

Situer "Commune de Suzette" dans son contexte

Sources complémentaires aux archives départementales de Vaucluse

Principauté d'Orange. Gouvernement des princes (1231-1731)

2 E 25/70 : hommage au prince d'Orange de Pierre Raybaud, seigneur de Suzette et de Châteauneuf-Redortier, et de son fils Jacques (1283-1341, copie)

Évêché de Vaison (XIIIe-XVIIIe siècles)

6 G 18, 19, 33 : visites pastorales des églises de Suzette et Châteauneuf-Redortier (1686, 1693, 1727)

Administrations et organismes de l'époque révolutionnaire (1790-1800)

1 L 255 : actif et passif de Suzette (1790-an IV)

1 L 237, 4 L 80 : dénombrement de la population : listes nominatives (1792-an IV)

5 L 57 : district d'Orange : rôle de la contribution foncière de Suzette (1792)

4 Q 50 : district de Carpentras : inventaire des objets trouvés dans la chapelle de Châteauneuf-Redortier (24 nivôse an II)

8 L 28 : commission populaire d'Orange, relations avec la commune de Suzette : correspondance, tableaux des personnes mises en arrestation, informations, dénonciations (1793-an II)

16 L 9 : tribunal correctionnel de l'arrondissement de Carpentras, procédures concernant Vincent Arnoux et André Charrasse de Suzette au sujet d'une coupe de bois dans la forêt de Châteauneuf-Redortier (an VII-an VIII)

Préfecture de Vaucluse. Élections (1801-1940)

3 M 25, 44, 82, 629 : conseillers municipaux : procès-verbaux d'élections, d'installation et de prestation de serment, démissions, révocations (1837-1870).

3 M 460 : maires et adjoints : élections, correpondance, procès-verbaux, démissions, révocations, suspensions (1871-1935).

3 M 14, 36, 59, 239 : listes électorales (1832-1939)

Préfecture de Vaucluse. Administration générale, règlementation et police (1800-1940)

2 M 53 : conseillers municipaux : nominations, procès-verbaux d'installation et serment, démission (1815).

4 M 106 : cercles, chambrées, associations civiles : Suzette (1848).

Préfecture de Vaucluse. Population • 1800-1940

6 M 231 : recensement de population : listes nominatives (1836-1936).

Préfecture de Vaucluse. Administration communale - Contrôle de légalité (1800-1940)

2 O 130/1 : arrêtés de police (1827-1935)

2 O 130/2 : personnel (1925-1939)

2 O 130/3 : mairie (1906-1924)

2 O 130/4 : école (1853-1929)

2 O 130/5 : fontaines (1858-1903)

2 O 130/6 : église (1851-1892)

2 O 130/7 : cimetière (1825-1931)

2 O 130/8 : eau, adduction (1907-1939)

2 O 130/9 : électrification (1828-1938)

2 O 130/10 : contentieux (1812-1941)

2 O 130/11 : biens (1859-1937)

3 O 595 : chemins de grande communication, D90 Aubignan-La Roque-Alric : Suzette et Lafare (1930-1940)

3 O 902 : chemins vicinaux ordinaires : généralités (1817-1937), CVO 1, 2, 3 de Suzette (1848-1927)

3 O 957 : chemins ruraux et d'exploitation (1912-1913)

Préfecture de Vaucluse. Finances et comptabilité communales (1808-1940)

5 O 377 : comptes de gestion de Suzette (1879-1939)

Préfecture de Vaucluse. Travaux publics et transports (1798-1940)

8 S 76, 85 : énergie électrique, concession d'État et concession communale (1921-1940)

Établissements d'enseignement

1 T 847 : bibliothèque scolaire de Suzette : ouvrages d'histoire, de sciences naturelles, de littérature et de voyages (1866-1900)

Préfecture de Vaucluse. Cultes (1800-1940)

5 V 41 : comptabilité : comptes de gestion, comptes administratifs, budgets de Suzette (1894-1906)

5 V 56 : dossier de la fabrique de Suzette concernant le personnel (1869-1906)

9 V 7 : séparation de l'Église et de l'État : inventaire des biens de la fabrique de Suzette (1906-1907)

Préfecture de Vaucluse. Administration hospitalière et assistance (1796-1940)

4 X 15 : dossier de la société de secours mutuel "Ruche fraternelle" n°111 de Suzette (1901-1903)

Sous-préfecture d'Orange (1800-1940)

4 Z 177 : correspondance du sous-préfet avec la commune de Suzette (1809-1857).

4 Z 260 : administration et comptabilité communales. - Généralités, administration communale, vicinalité, dons et legs, comptabilité : dossier de la commune de Suzette (an XIV-1879).

Autres services dans le département - Service du génie rural (1828-1940)

7 M 179 : électrification : Suzette, Lafare, La Roque-Alric (1928-1940)

7 M 230 : adduction d'eau : Suzette (1932-1939)

Fonds d'érudits. Papiers Lucien Gap

4 F 14/ cahier D et G : copies de documents sur Suzette (fin XIXe siècle)

4 F 43 : copies de documents de la période révolutionnaire, copiés dans les archives communales (fin XIXe s.-début XXe s.) (5 cahiers)

Fonds de famille. Duché de Caderousse

2 E 9/125 : famille de Vaësc ou Vesc. - Testament d'Etienne de Vaësc, baron de Grimaud, Châteaurenard, Châteauneuf de Mazenc, seigneur de Caromb, Saint-Hippolyte, Suzete, Châteauneuf de Redortier, duc de Nole, comte d'Ancelin, Ascoli et Tripalda, au royaume de Naples, sénéchal de Beaucaire et Nîmes, instituant pour héritier son fils Charles, laissant l'usufruit et administration de tous ses biens à son épouse Anne "Cortoys" (Courtois) (13 janvier 1501) ; fragment de procédure entre les héritiers de Charles de Vaësc, relative aux hommages dus pour les seigneuries de Caromb, Suzette, Châteauneuf de Redortier et résultant du testament d'Etienne de Vaësc (dont une consultation "délibérée à Orange le 21 novembre 1698").

Fonds de famille. Fonds d'Allemand (1353-XXe siècle)

84 J 64 : fief de Châteauneuf-Redortier. - Vente du fief par Jean de Vesc à Labeau d'Allemand, hommage à la princesse d'Orange, investiture (1546). Ratification de la vente par Fleury de Vesc, fils ainé de Jean de Vesc (1547). Abandon des clauses de rachat par Fleury de Vesc (1551). Hommage prêté par Labeau d'Allemand au prieur d'Orange pour Châteauneuf-Redortier (1556). Procès de Labeau d'Allemand devant le bayle de Beaumes pour les dégâts causés à son bois de Châteauneuf-Redortier (1566). Arrêt du parlement d'Orange autorisant Esprit d'Allemand à prêter hommage pour le fief de Châteauneuf-Redortier (1595). Consécration par l'évêque de Vaison de la chapelle de Châteauneuf fondée par Esprit d'Allemand (1601). Hommage pour le fief rendu par Joseph Hyacinthe d'Allemand, chevalier de Malte, à la chambre des comptes du Dauphiné (1740). Donation du fief par Joseph Hyacinthe d'Allemand à Louis François Xavier d'Allemand (1742). Commandement du procureur en la chambre des comptes du Dauphiné à Louis François Xavier d'Allemand de prêter hommage pour le fief de Châteauneuf-Redortier (1786).

Entrées par voie extraordinaire

Collection Froissart :

1 J 678 : biens du monastère Saint-André de Ramières à Châteauneuf-Redortier (XVIIIe siècle).

Papiers Barruol :

1 J 759 : famille d'Allemand et Arnaud de Lestang. - Achats et ventes, pension, correspondance, hommage pour Châteauneuf-Redortier (1665-an II).

Papiers isolés

1 J 139 : comptes des seigneuries de Caromb et de Suzette, 3 cah. (1602-1626) (don des Archives nationales).

Archevêché d'Avignon. Fonds moderne (XIVe-1975)

25 J 213 : personnel. - Affaire Rigaud, curé de la Bastide-des-Jourdans et Suzette au sujet d'un commerce de vers à soie destiné à financer la construction d'une nouvelle église à la Bastide-des-Jourdans (1865-1892)

25 J 232 : dossier de la paroisse de Suzette (1851-1951)

25 J 687-689 : registres paroissiaux (1822-1900)

25 J 848 : fabrique de Suzette (1826-1907)

Sources complémentaires hors archives départementales de Vaucluse

Archives du ministère des Affaires étrangères

Mémoires et documents, France, 1668 : rôle des habitants de Violès, Montmirail, Suzette et Châteauneuf, Martignan, Crochans, Saint-André-des-Ramières, Causans (1707) (reproduit en microfilm, arch. dép. Vaucluse, 1 MI 434)

Archives générales du Royaume des Pays-Bas (Algemeen Rijksarchief) - Fonds du domaine des Nassau

1159-1167 : actes notariés concernant Condorcet, Châteauneuf-Redortier, Suzette, Crochans, Causans, Montmirail (1279-1490)

Bibliographie

  • Bailly (Robert), Dictionnaire des communes du Vaucluse, A. Barthélemy, Avignon, 1986.
  • Courtet (Jules), Dictionnaire géographique, géologique, historique, archéologique et biographique du département du Vaucluse, Christian Lacour, Nîmes (réed.), 1997.
  • Tissot (Dominique) avec la collaboration de Francis Debièvre, Histoire de Suzette, Esprit des Lieux, 2018.
  • Pinet (Laurence et Michel), Ollivier-Elliott (Patrick), Mondon (Bernard), "Suzette", Les Carnets du Ventoux, n° 93, automne 2016, p. 53-66
  • Ollivier-Elliott (Patrick ), "L'église de Suzette, Études comtadines, n°6, avril 2007, p. 2-5.
  • Scheibli (Isabelle), Persia (Alfred) (peintures), Huet (Yves) (photographies), Les Dentelles de Montmirail. Invitation à la flânerie, Avignon : Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement de Vaucluse, 2002, 92 p.

Mots-clés

Vous êtes dans : les inventaires en ligne
Organisme : Commune de Suzette
Nom géographique : Suzette (Vaucluse, France)
Parcours ma commune : Suzette (Vaucluse, France)

Contenu

Informations bibliographiques

Informations de publication

Déclaration de titre

Titre : Commune de Suzette
Sous-titre : Répertoire numérique des archives communales
Auteur : par Catherine Poirson et Thierry-Franck Di Guardo

Déclaration de publication

Éditeur : Archives départementales de Vaucluse
Adresse : Avignon
Date : 2019

Profil

Création : Instrument de recherche produit au moyen du logiciel Arkhéïa Aide au classement de la société Anaphore sarl, version 8-15.9 du vendredi 29 novembre 2019 . Date de l'export : jeudi 30 janvier 2020 (16:29 h)
Langue : Instrument de recherche rédigé en français