Collège de Carpentras, puis lycée Jean-Henri Fabre

Présentation

Cotes extrêmes

1 T 574-634 ; 104 W 1 ; 139 W 1 ; 1229 W 1-25

Intitulé

Collège de Carpentras, puis lycée Jean-Henri Fabre

Dates extrêmes

an XII-1973

Description physique

Type

Document d'archives

Nombre d'éléments

38 registres ou liasses

Éléments historiques

Aux termes d'un arrêté du Premier Consul du 19 vendémiaire an XII (12 octobre 1803), une école secondaire communale fut établie dans les communes de grande taille, et la ville de Carpentras, par un arrêté du 7 pluviôse an XII, fut autorisée à installer cette école dans les bâtiments de l'école centrale qui lui furent concédés à cet effet à partir du 1er vendémiaire an XIII. L'école secondaire de Carpentras succéda par conséquent au collège d'Ancien Régime, longtemps tenu par les jésuites, puis par des ecclésiastiques jusqu'à sa fermeture en 1793, elle-même remplacée par l'école centrale du département de Vaucluse,établie à Carpentras, qui fonctionna comme quasi unique établissement d'enseignement en Vaucluse de l'an IV à l'an XII. Le bureau de la nouvelle école secondaire fut constitué le 3 germinal an XII (24 mars 1804) et celui-ci fixa le nombre des professeurs à cinq dont un directeur, pour six classes ; nommés par le gouvernement, quatre d'entre eux étaient prêtres et tous avaient enseigné dans les collèges avant ou pendant la Révolution ; ils furent installés en brumaire an XIII. L'école secondaire prit le nom de "collège" par le décret impérial de 1808, et placé sous l'administration communale - régime qui, confirmé par la loi de 1850, demeura en vigueur durant le XIXe siècle et même jusqu'aux lois de 1925 et 1945 - le collège disposa de toutes les classes, de la sixième jusqu'à la première ; il était réservé aux garçons, et le collège de filles ne fut établi que sous la IIIe République. Très tôt, une pension et un internat furent institués. La chaire de rhétorique fut créée en 1821 pour achever le cycle des études ; en 1836, une école supérieure pour préparer les jeunes au commerce fut annexée au collège ; une chaire d'histoire fut créée en 1884, celle de philosophie fut séparée de la rhétorique en 1891 et celle d'anglais créée en 1892. L'effectif scolaire était en 1910 d'une cinquantaine d'élèves, dont 15 internes. Par un décret du 30 mars1925, le collège de garçons de Carpentras prit le nom de Jean-Henri Fabre, le célèbre entomologiste qui enseigna à Carpentras de 1842 à 1849 dans les classes d'enseignement primaire supérieur. Devenu collège classique avec la réforme de 1945, il prit le nom de lycée avec le décret du 6 janvier 1959 qui donnait cette appellation aux établissements dispensant un enseignement long, classique, moderne et technique. Établi depuis sa création dans les bâtiments de l'ancien collège des jésuites de Carpentras, situés rue du Collège, le lycée Jean-Henri Fabre quitta ceux-ci pour de nouveaux locaux construits sur la route de Mazan au début des années 1980.

Informations sur les modalités d'entrée

Versements (1970-1990)

On trouvera dans le fonds

Le fonds d'archives a subi des pertes importantes pour le XIXe et la première moitié du XXe siècle. Seules subsistent des archives administratives, dont les délibérations du bureau d'administration (registre couvrant la période 1804 à 1926, et une reprise pour la période de la guerre 1939-1945), des cahiers de réunions de professeurs et du conseil de discipline, des dossiers de personnel. Mises à part quelques listes annuelles d'élèves, de 1868 à 1879, la population scolaire nous échappe avant les années 1950, de même que la matière pédagogique, absente des versements des services du lycée. Les registres de conseils de classe font défaut à l'exception d'un seul couvrant les années 1940-1946. La période 1950-1972 bénéficie d'un important versement du service comptabilité du lycée, intervenu en 1990.

Modalités d'accès

Fonds classé de façon provisoire et communicable selon la réglementation

Inventaire(s) à consulter également

Répertoire méthodique (provisoire) de la sous-série 1 T (dactyl.)

Bordereaux de versements 104 W, 139 W et 1229 W

Poursuivre votre recherche en ligne

Sources complémentaires aux archives départementales de Vaucluse

- Fonds de la Préfecture :

dossiers concernant le collège de Carpentras, 1801-1936 (1 T 514-515)

- Fonds de l'inspection académique :

dossiers concernant le collège de Carpentras, 1881-1909 (1 T 66-67)

- Fonds de la sous-préfecture de Carpentras

enseignement secondaire, 1818-1866 (3 Z 160)

- Collections d'imprimés :

avis pour la reprise des cours (1 J 874/6), palmarès et distribution de prix, 1813, 1841 (1 Doc 271)

Bibliographie

Moulinas et Patin, "Notes sur le collège de Carpentras", Mémoires de l'Académie de Vaucluse, t. XIII, 1894, p. 5-24 [surtout pp. 20-24]

Simoni (Pierre), "La pédagogie en débats : les assemblées de professeurs, 1881-1886", Histoire et archives, n° 18, juillet-décembre 2005, p. 119-134

Ughetto (André), "Le vieux bahut dans la tourmente", Les Carnets du Ventoux, n° 28, 4e trim. 1999, p. 57-66 ; n° 29, 2e trim. 2000, p. 36-47

Rédacteur de la description

Bernard THOMAS

Date de création de la description

jeudi 17 mars 2011

Date de dernière modification de la description

vendredi 27 janvier 2017

Mots-clés

Contenu

Informations bibliographiques

Informations de publication

Déclaration de titre

Titre : Collège de Carpentras, puis lycée Jean-Henri Fabre
Sous-titre : Répertoire méthodique

Déclaration de publication

Éditeur : Archives départementales de Vaucluse
Adresse : Avignon
Date : 2011

Profil

Création : Instrument de recherche produit au moyen du logiciel Arkhéïa Aide au classement de la société Anaphore sarl, version 8-5.2 du mardi 9 mai 2017 . Date de l'export : mardi 27 juin 2017 (16:42 h)
Langue : Instrument de recherche rédigé en français