Maison de la communauté des Filles de Sainte-Garde, à Pernes • XVIIIe siècle Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

On trouvera dans le fonds

Cahier de capitaux, mémoire de défense (2e moitié du XVIIIe s.)

Description physique

Nombre d'articles

1 article

Métrage linéaire

0,02

Localisation physique

Archives départementales de Vaucluse

Situation du fonds

Fonds clos

Éléments historiques

La communauté des Filles de Sainte-Garde a été établie à Pernes par Jeanne Ayme qui accueillit dans sa maison proche l'hôtel de Cheylus, des personnes pieuses reçues comme novices. Les soeurs étaient vouées à l'éducation des jeunes filles. En 1769, la communauté fut reconnue par l'évêque de Carpentras ; à la mort de la fondatrice en 1773, celle-ci laissa tous ses biens à la petite communauté qui lui survécut jusqu'à la Révolution.

Modalités d'entrée

modalités d'entrée non connues

Inventaire à consulter

Pas d'instrument de recherche

Mots-clés

Cotes extrêmes : FRAD084_93 H 1

Documents relatifs