Maison de la communauté des Filles de Saint-Eutrope, à Avignon • 1547-1792 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

On trouvera dans le fonds

Fondation, règlements (XVIIe-XVIIIe s.), réceptions des filles (1671-1779), livre des pensionnaires (1726-1778), congrégation des veuves (1680-1737), capitaux, bâtiments et biens fonciers (1628-1787), acquits, cens, arrentements, successions (1547-1792), comptes(1677-1792).

Description physique

Nombre d'articles

16 articles

Métrage linéaire

1,15

Situation du fonds

Fonds clos

Éléments historiques

La congrégation des Filles de Saint-Joseph dites de Saint-Eutrope du nom de la maison dont elle hérita au quartier des études à Avignon (ancien hôpital puis collège de Jujon sous le vocable de saint Eutrope), a été fondée à Avignon par un chanoine de la collégiale Saint-Didier, l'abbé Jean-Baptiste Alexandre, en 1670. Ce dernier acquit les bâtiments et en fit don à la communauté. L'église fut édifiée en 1692. Les soeurs de Saint-Eutrope recueillaient les filles de 10 à 12 ans abandonnées par leurs parents, leur donnaient une instruction et leur apprenaient un métier. La communauté fut supprimée en 1792, mais se reconstitua au XIXe siècle.

Modalités d'entrée

Séquestre révolutionnaire

Inventaire à consulter

Répertoire numérique de la série H. Clergé régulier. Ordres et communautés de femmes, ordres militaires et hôpitaux, par L. Duhamel et J. de Font-Réaulx. Avignon, vers 1910-1961, 410 p. (dactyl.)

Bibliographie

Reyne (A.), Bréhier (D.), Saint Eutrope, évêque d'Orange au Ve siècle. Avignon, 1991, p. 152-154.

Mots-clés

Cotes extrêmes : FRAD084_79 H 1-16

Documents relatifs