Papiers des princes d'Orange • 1204-1685 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

On trouvera dans le fonds

Inventaires (1427-1700), titres (1204-XVIIe s.) et actes familiaux, biens et possessions (1258-1685).

Description physique

Métrage linéaire

1,00

Situation du fonds

Fonds clos

Éléments historiques

Les origines de la principauté d'Orange sont mal connues. Cependant, au milieu du XIIe siècle, elle se constitue autour d'Orange, Jonquières et Courthézon et s'accroît au XIVe siècle de Gigondas, Violès, Suzette. Elle relève de l'empereur. A la fin du XIIe siècle et jusqu'en 131?, c'est une coseigneurie partagée entre la maison des Baux et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Au début du XIVe, le comte de Provence Charles II acquiert des Hospitaliers la moitié de la principauté et cède ces possessions à Bertrand des Baux moyennant l'hommage. A la fin du XIVe siècle, la principauté échoit, par mariage de l'unique héritière, à la maison de Chalon, déjà vassale en Franche-Comté du duc de Bourgogne et de l'empereur. L'opposition des Chalon au roi de France entraîna après 1430 la première mainmise étrangère, puis en 1475 l'acquisition de la suzeraineté par Louis XI, la saisie et la remise à Philippe de Hochberg, petit-fils d'Alix de Chalon, de la principauté devenue enjeu des rapports de force européens. Louis XII restitua en 1498 la principauté à Jean II de Chalon. Les contestations dynastiques, dans un contexte politique d'opposition France-Empire, puis de guerres de religion entrainèrent de successives confiscations de la principauté (1544, 1568, 1665, 1673, 1685) suivies de réintégrandes, instables, puis le passage à la maison de Nassau. Le traité de Ryswick restitua en 1697 ses biens au prince d'Orange. Les difficultés dynastiques, l'attribution de la principauté au prince de Conti, l'échange de François-Louis de Bourbon avec le roi, le renoncement des prétentions de la maison de Nassau (consolidées par le traité d'Utrecht), la cession des Bourbon au roi de 1731 signèrent la fin de l'indépendance de la principauté (lettres patentes de 1734).

Historique de la conservation

La conservation des archives de la principauté est liée aux troubles dynastiques et politiques et le fonds actuel aux archives de Vaucluse n'est plus qu'une faible part du fonds d'origine. Au milieu du XIVe siècle, les archives, inventoriées par le procureur fiscal du prince, se trouvent au château d'Orange. Dans les années 1520, commencent les prérégrinations des documents, dont les uns (utiles au recouvrement des droits et revenus) restent sur place, les autres (titres, traités, hommages, juridiction...) sont envoyés en Franche-Comté, dans les châteaux des Chalon (Nozeroy, puis Sainte-Anne), puis en Hollande, avec les Nassau (partiellement, à Breda en 1563, la Haye en 1581). Vers 1609, une partie des archives de la Haye est renvoyée à Orange, puis en 1619 la plus grandes partie revient à La Haye. Des envois d'archives sont ainsi fréquemment mentionnés en 1569, 1607, 1614, 1618, 1622, 1630. En 1686, les titres des Baux, Chalon, Nassau sont adressé à Paris et remis au secrétaire de l'ambassadeur des Provinces Unies. Les archives existant aux Archives générales du Royaume au Pays Bas furent démembrées, une partie en devint en 1834 les archives de la Maison du Roy. Les archives étant à Orange même subirent tout autant de vicissitudes. Au milieu du XVIe siècle, elles paraissent dispersées, entre Orange et Grenoble (pour les besoins de la procédure). Les massacres et troubles de 1562-1671.

Inventaire à consulter

Archives des princes, de la principauté, du parlement et du conseil de guerre d'Orange. Répertoire numérique détaillé, par Claude-France Hollard. Avignon, 2005. 216 p.

Bibliographie

Avezou (R.), "Les possessions de la famille de Genève en Bas-Dauphiné aux XIVe et XVe siècles", Mélanges P.E. Martin, Genève, 1961, p. 374-387.

Barbey (F.), Louis de Chalon, prince d'Orange, seigneur d'Orbe, Echallens, Grandson (1390-1463). Lausanne, 1926.

Barthélémy (L.), Inventaire chronologique et analytique des chartes de la maison des Baux. Marseille, 1882.

La Pise (J. de), Tableau de l'histoire des princes et principauté d'Orange. La Haye, 1638.

Leemans (W.F. et E.), Guillaume de Nassau et la principauté d'Orange (1544-1559). Haarlem, 1969.

Mots-clés

Thème de la recherche : Rhôneprincipauté d'Orange
Vous êtes dans : l'état des fonds
Contexte historique : Principauté d'Orange
Origine : Princes d'Orange
Cotes extrêmes : FRAD084_2 E 25/1-12, 16-31, 206-250

Documents relatifs