Évêché d'Apt • 1354-1790 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

On trouvera dans le fonds

Possessions de l'évêque, fiefs et comptes de revenus (1354-1790), collations, provisions, dispenses (1440-1787), mandements(1698), ordinations (1672-1680), bénéficiers, paroisses, prieurés et chapellenies (1512-1787), visites pastorales (1642-1686).

Description physique

Nombre d'articles

60 articles

Localisation physique

Archives départementales de Vaucluse
Bibliothèque Inguimbertine de Carpentras Musée Arbaud, Aix-en-Provence

Situation du fonds

Fonds clos

Éléments historiques

La tradition, confortée par les vestiges archéologiques, fait remonter à la haute Antiquité les origines de l'évêché d'Apt ; elle repose sur la fondation de l'église locale par saint Auspice (+ 102) dont les reliques furent redécouvertes au VIIIe siècle. Relevant de la province ecclésiastique d'Aix, le diocèse comptait 31 paroisses, et il était limité au sud par le Luberon, à l'est par la montagne de Lure et à l'ouest par les monts de Vaucluse (cf. carte dans le Dict. hist. géo. eccl., t. III, col. 1083).

De la succession des évêques, depuis saint Castor attesté au Ve siècle, on relève au moyen âge les noms d'Etienne d'Agde (1010-1046) consécrateur de plusieurs églises et chapelles, et les membres de la famille d'Agoult de 1048 à 1122 qui firent des évêques d'Apt de puissants seigneurs temporels. Au XIIe siècle, ceux-ci reçoivent de l'empereur le titre de prince, qu'ils conservèrent, à titre honorifique, jusqu'à la Révolution. Aux XIIIe- XIVe s., la famille des Bot donna trois évêques d'Apt, et l'un d'entre eux reçut à Apt le corps de saint Elzéar et ouvrit les démarches en vue de sa canonisation ; l'évêque Hugues Bot fit agrandir la cathédrale. A la fin du XIVe s. commença à se développer le culte de sainte Anne dont la cathédrale conservait en reliques le corps et le voile ; en 1532 fut imprimé un nouveau bréviaire par les soins de Jean de Nicolaï. Au XVIe s., le diocèse connut les progrès de la Réforme et même l'apostasie de l'évêque Jean-Baptiste de Simiane et son grand vicaire d'Albertas qui quittèrent la ville avec l'abbesse de Sainte-Croix. Après les guerres et les dévastations de la 2e moitié du siècle, les évêques luttèrent contre l'hérésie et introduisirent la réforme catholique sous Jean Pélissier (1607-1629). Cette prospérité religieuse se poursuivit sous les épiscopats suivants de Modeste de Villeneuve des Arcs (1629-1670) et de Jean de Gaillard (1671-1695) avec l'introduction de nouveaux ordres religieux ; le culte à sainte Anne fut raffermi en 1660 par la visite d'Anne d'Autriche qui contribua par des dons à l'achèvement de la nouvelle chapelle dans la cathédrale. Le XVIIle s. est marqué par la création d'un séminaire (1706), la lutte contre le jansénisme et les philosophes sous Ignace de Foresta (1696-1722) et Jean-Baptiste de Vaccon (1723-1751). Mgr Félicien Boccon de la Merlière (1752-1778) fit rebâtir à partir d 1754 le palais épiscopal par l'architecte avignonnais Franque. Son successeur Laurent Éon de Cély (1778-1790) encouragea les recherches d'agronomie et d'histoire naturelle et introduisit en 1785 le bréviaire de Paris qu'il fit imprimer ; il émigra dès 1789 pour l'Italie et après la suppression de l'évêché, il dut donner sa démission lors du Concordat de 1801.

(source : J. Sautel, dans Dict. hist. géo. eccl., t. III, col. 1080-1087)

Modalités d'entrée

Séquestre révolutionnaire

Inventaire à consulter

Inventaire des archives du clergé séculier d'Apt. Évêché, chapitre cathédral, séminaire, officialité, par B. Thomas. Avignon, 2003.

Sources complémentaires aux archives départementales de Vaucluse

2 L 78, 98 : comptes des fermiers de l'évêché, état des revenus (1790-1792).

Sources complémentaires hors archives départementales de Vaucluse

Trésor de la cathédrale d'Apt :

Bréviaires d'Apt (XIVe s.)

Bibliothèque Inguimbertine de Carpentras :

ms. 2675 : bréviaire à l'usage de l'église d'Apt (XIVe s.)

Documents séparés du fonds

Paroisse d'Apt :

Livre des ordinations (1710-1753)

Bibliographie

Albanès (chanoine), Gallia christiana novissima, tome I. Montbéliard, 1899, col. 173-304.

Boze (abbé E.), Histoire de l'église d'Apt. Apt, 1820.

Hayez (A.M.), Mathieu (J.), "L'évêché d'Apt au temps de la papauté d'Avignon", Archipal, 1991, p. 29-38.

Mazel (F.), La noblesse et l'Église en Provence (fin Xe-début XIVe siècle). L'exemple des familles d'Agoult-Simiane, de Baux et de Marseille. Paris, 2002.

Terris (J.), Les évêques d'Apt, leurs blasons et leurs familles. Avignon, 1877.

Mots-clés

Vous êtes dans : l'état des fonds
Thème de la recherche : histoire religieuse
Matière : vie religieusediocèse
Organisme : Évêché d'Apt
Nom géographique : Apt (Vaucluse, France ; diocèse)
Origine : Évêché d'Apt
Cotes extrêmes : FRAD084_2 G 1-49, 102-107, 112-114, 119, 122-123 ; 3 E 4/1078-1079 ; 1 J 136 ; 22 J 16 Bibl. Inguimbertine Carpentras ms. 1300 Musée Arbaud d'Aix-en-Provence

Documents relatifs