Camp pénitentiaire de Sorgues • 1945-1954 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

On trouvera dans le fonds

Administration (1946-1954), personnel pénitentiaire (1946-1952), écrou des détenus (1945-1946), contrôle nominatif (1946-1949), hospitalisations (1946-1949), dossiers de détenus (1946-1948).

Description physique

Métrage linéaire

2,00

Situation du fonds

Fonds clos

Éléments historiques

Ouvert en janvier 1946 au quartier Poinsard, à Sorgues, le camp pénitentiaire destiné à recevoir des détenus politiques et de droit commun succède en fait à un autre établissement, dit centre de séjour surveillé de Sorgues, établi après la Libération, le 7 décembre 1944 et dissous en novembre 1945. Des anciens miliciens détenus ont été maintenus dans ce camp Poinsard ; puis les rejoignirent dès janvier 1946 plus de 350 personnes condamnées par les cours spéciales, tribunaux militaires et autres juridictions de la Libération et provenant de tous les points de France. Ces détenus étaient condamnés pour faits de guerre et de collaboration, mais aussi pour des délits de droit commun. Le camp est un camp de travail sous régime de l'administration pénitentiaire. Il a été supprimé en janvier 1949 et les détenus encore présents furent à cette date répartis dans d'autres centres du Midi de la France.

Modalités d'entrée

Versements

Communicabilité

Fonds classé. Fonds communicable

Inventaire à consulter

Camp pénitentiaire de Sorgues. Répertoire méthdique, par B. Thomas et C. Fina-Reversac. Avignon, 2017, 8 p.

Affiner votre recherche

Consulter l'instrument de recherche : Camp pénitentiaire de Sorgues

Bibliographie

Duguet (Laurent), Incarcérer les collaborateurs. Dans les camps de la Libération, 1944-1945. Paris, Vendémiaire, 2015. 345 p.

Mots-clés

Cotes extrêmes : FRAD084_1633 W 2 ; 1660 W 20-34, 58-59, 111, 520-525, 635

Documents relatifs