Papiers abbé Bonnel • 1723-1908 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

On trouvera dans le fonds

Notes historiques et copies de documents sur la Révolution à Orange et sur la Commission populaire d'Orange ; recueils de documents originaux sur la région d'Orange, les affaires religieuses, la Révolution, etc.

Description physique

Nombre d'articles

5 articles

Localisation physique

Archives départementales de Vaucluse

Situation du fonds

Fonds clos

Éléments historiques

L'abbé Siméon Bonnel (1832-1897), natif de Malaucène, ordonné en 1857, entra dans la congrégation des prêtres de Sainte-Garde, à laquelle était confiée la paroisse d'Orange ; il exerça son ministère à Orange et dans sa région jusqu'à sa mort. A l'approche de la commémoration du premier centenaire de la Révolution française, l'abbé Bonnel se lança dans des recherches historiques et s'employa à écrire le nécrologe des victimes de la Commission populaire qui siégea à Orange durant les quelques mois de la Terreur et fit plus de 300 victimes mortes sur l'échafaud. Ayant recours pour la première fois aux archives et aux dossiers de procédures de la Commission, versés aux archives départementales, il publia en 1888 le résultat de ses travaux, prenant vigoureusement parti contre la Révolution, dans un livre en deux tomes, "Les 332 victimes de la Commission populaire d'Orange en 1794". Il est également l'auteur de quelques autres publications historiques parues dans des revues locales, et d'une notice consacrée à l'évêque d'Orange Guillaume-Louis du Tillet.

Historique de la conservation

Collection Requin

Modalités d'entrée

Don (1935)

Inventaire à consulter

Répertoire numérique de la série F. Fonds d'érudits, travaux et recherches, par M.N. Perrin et B. Thomas. Avignon, 1996, 192 p.

Bibliographie

Maureau (A.), "Historiographie vauclusienne de la Révolution (1793-1940)", Mémoires de l'Académie de Vaucluse, 7e série, t. IX, 1989, p. 36.

Mots-clés

Cotes extrêmes : FRAD084_5 F 180-184

Documents relatifs