Consistoire de l'église réformée de Courthézon • 1576-1703 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

On trouvera dans le fonds

Actes et délibérations du consistoire (1617-1701) ; actes de baptêmes, mariages et sépultures réformés (1576-1703) ; discipline ecclésiastique (XVIIe s.) ; état des pensions, comptes, souscriptions pour le temple, distribution aux pauvres (1574-1701) ; rôles et dénombrements (1592-fin XVIIe s.) ; inventaire des papiers (1667).

Description physique

Nombre d'articles

6 articles

Situation du fonds

Fonds clos

Éléments historiques

La communauté de protestants de Courthézon, en principauté d'Orange s'organise dès la deuxième moitié du XVIe siècle. Les registres de baptêmes, mariages et sépultures sont tenus par le pasteur dès 1576, et la communauté est évaluée à environ 300/400 personnes en 1592. Le rôle des anciens, défini par la discipline ecclésiastique de 1559, dont un exemplaire est conservé dans les archives du consistoire, est bien connu grâce aux livres des délibérations et conclusions, exceptionnellement conservés pour cette communauté à partir de 1617 et de manière continue jusqu'à la fin de la principauté, en 1701, avec l'interruption de l'occupation française liée à la révocation de l'édit de Nantes. Ces registres permettent de suivre l'organisation de la communauté, la vie quotidienne, la gestion des finances, l'assistance aux pauvres, le règlement des "scandales", l'éducation. La construction d'un temple mettra quelques années à se réaliser ; une partie de l'église est d'abord utilisée, puis l'hôtel de ville ; en 1655, les travaux de construction d'un temple neuf sont entrepris grâce à une subvention du prince et le couvert fut achevé en 1658 ; détruit en 1685 il fut réédifié en 1700-1701. Une quinzaine de pasteurs sont attestés en l'espace de 120 années, dont trois fortes personnalités, les ministres Beaussenq, Gaspard Martin (ancien capucin converti en 1614) et Aunet. Les relations avec Orange sont régulières. En 1703, les protestants de Courthézon, comme ceux d'Orange, sont obligés soit de se convertir au catholicisme, soit de s'exiler.

Modalités d'entrée

Séquestre

Inventaire à consulter

Courthézon. Répertoire numérique des archives communales, par Henri Michon. 1988. 25+159 p.

Bibliographie

Arnaud (E.), Histoire des protestants de Provence, du Comtat Venaissin et de la principauté d'Orange. Paris, 1884, 2 vol.

Bernard (G.), dir., Les familles protestantes en France (XVIe s.-1792). Guide des recherches biographiques et généalogiques. Paris, 1987 [Vaucluse, p. 581-587].

Cornut (S.), "Le protestantisme dans la principauté d'Orange au XVIIe siècle : l'exemple du consistoire de Courthézon", Mémoires de l'Académie de Vaucluse, 9 série, t. IV, 2006, p. 115-128.

Moreil (F.), "Le consistoire de Courthézon au XVIIe siècle", Mémoires de l'Académie de Vaucluse, 8e série, t. VII, 1998, p. 69-86.

Moreil (F.), "Les consistoires de la principauté d'Orange (XVIe-XVIIe siècles)", Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français, t. 153, 2007, p. 505-524.

Moreil (F.), "Les temples de la principauté d'Orange aux XVIIe et XVIIIe siècles", Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français, t. 152, 2006, p. 457-479.

Moreil (F.), "Les testaments du pasteur Baussenq", Identités juives et chrétiennes. France méridionale (XIVe-XIXe s.). Etudes offertes à René Moulinas. Aix-en-Provence, 2003, p. 125-141.

Moreil (F.), "Gaspar Martin, le capucin réformé, pasteur de la principauté d'Orange au XVIIe siècle", Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français, t. 156, 2010, p. 49-68.

Moreil (F.), "Récit de la révocation de l'édit de Nantes dans la principauté d'Orange : les aventures du pasteur Aunet (1685-1697)", Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français, t. 147, 2001, p. 425-434.

Moreil (F.), "De la foi et des bonnes oeuvres dans la principauté d'Orange (XVIe-XVIIe siècles) " in Les oeuvres protestantes en Europe, s. la dir. de C. Borello, Rennes, 2013, p. 149-165.

Mots-clés

Cotes extrêmes : FRAC084038_GG 14-19

Documents relatifs