Aumône de la Fusterie d'Avignon • 1247-1787 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

On trouvera dans le fonds

Statuts (1247-1265), conclusions (1610-1768), prieurs et bayles (1400-1666), chapelles de l'Aumône (1526-1787), administration et comptabilité (1331-1774), titres de dons et legs (1287-1754), cens et directes, revenus et capitaux (1463-1749), chapellenies (1346-1581), procédures (1617-1725), inventaires (1419-1777).

Description physique

Nombre d'articles

131 articles

Métrage linéaire

4,20

Langue des documents

Latin, français, provençal

Situation du fonds

Fonds clos

Éléments historiques

L'aumône Notre-Dame de la Petite Fusterie est une des plus anciennes oeuvres de charité d'Avignon et ses origines remontent au XIIIe siècle à une époque où, alors qu'il s'agit encore d'un simple luminaire tenu par les gens des métiers du bois, ils se dotent de statuts (1247) et organisent leur travail et le commerce. L'oeuvre, administrée par les fustiers devient une aumône de charité puissante, établie dans le quartier des Fusteries, près du port du Rhône, sur la paroisse Saint-Agricol. La chapelle de l'Aumône, placée sous le vocable de la Vierge et du Saint-Esprit, édifiée à la fin du XIVe siècle contre le mur de l'église Saint-Agricol, fut incorporée à cette église en 1481. L'oeuvre distribuait des aumônes aux pauvres qui se présentaient aux barrières de la rue de la Fusterie ; elle possédait également diverses chapellenies fondées dans l'église Saint-Agricol et à la cathédrale. Réduite à une aumône de quartier avec le déplacement au XVe siècle du port et des commerçants du bois, l'Aumône de la Fusterie fut supprimée par un édit du roi de France, lors de la 3e occupation française d'Avignon, et réunie en 1769 à l'Aumône générale.

Modalités d'entrée

Dépôt des hospices d'Avignon (1893)

Inventaire à consulter

Archives hospitalières d'Avignon. Fonds des œuvres pies supprimées par le roi de France et annexées à l'Aumône générale. Répertoire numérique des archives déposées aux Archives départementales de Vaucluse, Avignon, s.d. [fin XIXe s.]. 100 p.

Affiner votre recherche

Consulter l'instrument de recherche : "Aumône de la Fusterie d'Avignon"

Sources complémentaires aux archives départementales de Vaucluse

Fonds des Notaires :

3 E 9 (1) / 903-957 : registres de Guillaume Desmarets, notaire travaillant pour l'Aumône de la petite Fusterie de 1525 à 1587

3 E 9 (1) / 960-992 : registres de Jean-François Desmares, fils du précédent, notaire travaillant pour l'Aumône de la petite Fusterie de 1628 à 1678

3 E 9 (2) / 85-151 : registres de Louis Desmarets, fils du précédent, notaire travaillant pour l'Aumône de la petite Fusterie de 1679 à 1752

Bibliographie

Hayez (A.M.), Une aumône avignonnaise de quartier. L'aumône de la Petite Fusterie (XIVe siècle), Actes du 121e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Nice, 1996, Histoire médiévale, Paris, 1999, p.175-184.

Le Blévec (D.), La part du pauvre. L'assistance dans les pays du Bas-Rhône du XIIe siècle au milieu du XVe siècle. Rome,2000. 2 vol. [notamment p. 262-267].

Pansier (P.), "Les privilèges de la fusterie aux XIIIe siècle". Annales d'Avignon et du Comtat Venaissin, 1912, p. 137-146.

Pansier (P.), "Les oeuvres charitables d'Avignon en 1433", Annales d'Avignon et du Comtat Venaissin, 1912, p. 219-242.

Bannières et rubans. Confrères, maîtres, compagnons : travailler et s'organiser du Moyen Age au XIXe siècle. Catalogue d'exposition. Avignon, 2005.

Mots-clés

Thème de la recherche : histoire religieuse
Vous êtes dans : l'état des fonds
Typologie : statut
Nom géographique : Avignon (Vaucluse, France)
Cotes extrêmes : FRAD084_H Dépôt Avignon, Aumône Fusterie B 1-50, suppl. 1-3, C 1-6, suppl. 1-2, D 1-6, E 1-44, suppl. 1-3, H 1Bibl. mun. Avignon ms. 3231

Documents relatifs