Couvent des Ursulines de Carpentras • 1619-1792 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

On trouvera dans le fonds

Titres pour l'érection du couvent (1616-1631), réception de novices, profession et vœux des religieuses (1621-1790), réception des religieuses ursulines de Malaucène au couvent de Carpentras (1755-1756), livre de quittances (1759-1792), donations testamentaires (1626-1678), capitaux et pensions (1630-1792), bâtiments du couvent, achats de maisons, travaux, échange de terrains (1642-1787), biens fonciers (1671-1766), procédures (1665-1780)

Description physique

Nombre d'articles

19 articles

Métrage linéaire

0,62

Localisation physique

Archives départementales de Vaucluse

Situation du fonds

Fonds clos

Éléments historiques

Dès 1612, le projet d'établir une congrégation d'Ursulines se concrétise à Carpentras. Anne de Nevière, originaire de Pertuis, ursuline de la communauté dirigée par Jeanne de Faucher à Avignon, se fixe à Carpentras vers 1603. Le 13 décembre 1612, la congrégation d'Ursulines est autorisée par l'évêque mais ne prend réellement forme qu'en 1626 avec l'arrivée de six Ursulines de la Présentation Notre-Dame d'Avignon. La clôture du couvent des Ursulines de Carpentras est réalisée en 1632. Au mois d'août 1792, l'Assemblée décrète la suppression des instituts d'enseignement et l'ordre d'évacuation des maisons religieuses. À l'automne, les Ursulines sont expulsées de leur couvent, leurs biens sont saisis.

Modalités d'entrée

Séquestre révolutionnaire

Inventaire à consulter

Couvent des Ursulines de Carpentras. Répertoire numérique de la sous-série 99 H, par Blandine Silvestre. Avignon, 2013. 16 p.

Affiner votre recherche

Consulter l'instrument de recherche : "Couvent des Ursulines de Carpentras"

Bibliographie

Sarre (Alain), Vivre sa soumission. L'exemple des Ursulines provençales et comtadines (1592-1792). Paris, 1997, 671 p.

Mots-clés

Cotes extrêmes : FRAD04_99 H 1-19

Documents relatifs