Maison de l'Oratoire de Pertuis • 1620-1790 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

On trouvera dans le fonds

Inventaires des titres, fondations et dons (1620-1784), visites (1620-1790), comptes (1726-1781), titres et mobilier (1693-1751).

Description physique

Nombre d'articles

4 articles

Situation du fonds

Fonds clos

Éléments historiques

En 1620, un chanoine de Saint-Sauveur d'Aix, Mathieu Arnaud, obtient des autorités municipales de Pertuis l'établissement d'une maison de l'Oratoire dans cette ville. Les Oratoriens reçurent l'autorisation de construire une maison et une église, dédiée à Saint Joseph ; celle-ci fut édifiée dans les années 1630. Comme la maison d'Aix, la maison de l'Oratoire de Pertuis bénéficia de nombreuses libéralités de donateurs et particuliers Les Oratoriens étaient très présents dans la vie intellectuelle de la ville et accueillirent dans leur église des confréries. Au XVIIIe siècle, ils prirent la direction du collège. Après la Révolution, l'église servit aux pénitents blancs et gris.

Modalités d'entrée

Séquestre révolutionnaire

Sources complémentaires hors archives départementales de Vaucluse

Archives nationales N III Ardèche 1 (2) : plan de l'Oratoire de Pertuis (XVIIe s.).

Bibliographie

Carlotti (François-Xavier), Le troisième département de l'Oratoire de Jésus (XVIIe-XVIIIe siècle). Un réseau congréganiste dans la France du Midi. Université de Lyon, thèse de doctorat, 2013, 3 vol.

Inventaire général des monuments et richesses artistiques de la France. Pays d'Aigues. Paris, 1981, p. 506-507.

Trouillet (H.), Pertuis. Miettes d'histoire locale. Marseille, s.d., p. 58-64.

Mots-clés

Thème de la recherche : histoire religieuse
Vous êtes dans : l'état des fonds
Contexte historique : Réforme catholique
Matière : vie religieuseclergé
Nom géographique : Pertuis (Vaucluse, France)
Cotes extrêmes : FRAC084089_GG 34-37

Documents relatifs