Couvent des Carmes déchaussés d'Avignon • 1504-1790 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

On trouvera dans le fonds

Bullaires, titres, chapitres (1509-1726) ; titres de propriété, arrentements, prix-faits, dons et legs (1504-1789) ; reconnaissances et cens (1565-1790) ; professions (1700-1778).

Description physique

Nombre d'articles

14 articles

Métrage linéaire

0,90

Situation du fonds

Fonds clos

Éléments historiques

Le couvent d'Avignon des Carmes déchaussés est la première maison fondée en France de la congrégation carmélitaine réformée en 1568. Trois jeunes carmes français établissent en 1608 le couvent d'Avignon ; en 1611, le couvent de Paris est fondé, suivi en 1619 de celui de Lyon, début d'une large diffusion due à la grande notoriété des religieux déchaux, mais qui ne dépassa pas malgré tout la soixantaine de fondations. Avignon est siège d'une des provinces de l'ordre dès 1617, sous le nom de province Sainte-Thérèse ; la province d'Avignon compte 7 maisons en 1635 réparties sur tout le sud de la France, et 6 après la création de la province d'Aquitaine en 1641 : Avignon, Lyon, Chambéry, Aix, Marseille et Toulon. En 1678, la province compte 11 maisons, en 1684, 12 avec Carpentras.

Après s'être installé provisoirement à la porte Limbert, le couvent des Carmes déchaussés d'Avignon s'implanta rue Palapharnerie au quartier des Jardins où une première église dédiée à saint Joseph fut érigée à partir de 1620 et terminée en 1626 ; une seconde église plus vaste fut construite de 1648 à 1671 grâce au legs de Jean-Baptiste de Donis de Beauchamp. Le couvent d'Avignon hébergeait une confrérie dédiée au culte de saint Joseph, dont le P. Antoine de la Mère de Dieu (Claude Bertet) fut l'ardent propagateur en Provence. La communauté disparait en 1790.

Modalités d'entrée

Séquestre révolutionnaire

Inventaire à consulter

Carmes déchaux d'Avignon. Répertoire numérique de la sous-série 14 H, par Françoise Chauzat. Avignon, 2008

Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Tomes XXVII-XXIX : Avignon, par L.H. Labande. Paris, Plon, 1894-1901. 4 vol. [ms. 1-3861]

Bibliographie

Arlot (F.), "La Préhistoire du lycée Aubanel" [le couvent des Carmes déchaux de Saint-Joseph], Mémoires de l'Académie de Vaucluse, 8e série, t. I, 1992, p.153-175

Sinicropi (G.), D'oraison et d'action. Les Carmes déchaux en France aux XVIIe et XVIIIe siècles. Saint-Étienne, 2013.

Mots-clés

Thème de la recherche : histoire religieuse
Vous êtes dans : l'état des fonds
Contexte historique : Réforme catholique
Nom géographique : Avignon (Vaucluse, France)
Cotes extrêmes : FRAD084_14 H 1-13 Bibl. mun. Avignon ms.2884

Documents relatifs