Communauté juive d'Avignon • 1561-1810 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

On trouvera dans le fonds

État des familles, avec mentions des naissances, circoncisions, décès, mariages (1750-1766), circoncisions (1754-1765), comptes d'association (1730-1732) ; registre des naissances, circoncisions, mariages et décès tenu sur ordre du Saint-Office (1763-1792). Actes et délibérations de la communauté, collationnés par le notaire greffier P.J.A. Cairanne, puis Jacques Gaudibert (1770-1783). Escamots ou statuts (1702), réglementation, pièces de comptes et de procédures (1561-1791). Titres sur la carrière des juifs : obligations, accords, pensions, mariages, transactions (1767-1810, copie).

Description physique

Nombre d'articles

6 articles

Métrage linéaire

0,25

Situation du fonds

Fonds clos

Éléments historiques

La communauté juive d'Avignon est la seconde en importance des États pontificaux, après celle de Carpentras. Sa population est estimée à 70/80 chefs de famille au début du XVIIe siècle, pour 93 familles et 340 personnes à la veille de la Révolution. À partir de la fin du XVIe siècle, le regroupement des juifs du pape s'effectue dans les quatre seules "carrières", dont celle d'Avignon, et en 1624, toute autre alternative est proscrite. La juiverie d'Avignon se trouve située depuis le XIIIe siècle près de l'église Saint-Pierre ; les maisons y sont édifiées autour d'une petite place, avec trois puis deux portes seulement donnant sur l'extérieur. La synagogue - désignée sous le nom d'école - occupe un côté de la "carrière" ; reconstruite entièrement en 1766, elle disparut dans un incendie en 1845 et fut réédifiée sur le même emplacement. La communauté possédait également sa boucherie. Quant au cimetière, il fut longtemps situé un peu plus loin, à la Pignotte, mais devenu insuffisant, il fut remplacé par un nouveau cimetière près de la porte de la Ligne, qui fut utilisé de 1710 à 1791. La communauté est régie selon des statuts dits "escamots" dont les plus anciens conservés sont ceux de 1558 ; ces statuts ont été renouvelés en 1702, 1772 et 1779. L'autorité de tutelle est le légat ou le vice-légat d'Avignon, mais aussi l'inquisiteur du Saint-Office ; c'est ce dernier qui prescrivit en 1763 la tenue dans chaque "carrière" de registres destinés à constater les naissances, mariages et décès des membres de la communauté. Les statuts prévoient aussi la tenue d'un registre de délibérations, confiée à un notaire de la ville, où sont enregistrés les principaux actes de la communauté, les élections du conseil (de 12 membres) et des baylons chargés d'administrer la communauté. La disparition du "corps ou communauté" des juifs d'Avignon fut effective au printemps 1791 avec la suppression des corporations de la ville.

Modalités d'entrée

Séquestre, dépôt communal et don

Inventaire à consulter

Répertoire numérique des sous-séries 5 E (Confréries) et 6 E (Corporations), par Françoise Chauzat. Avignon, 2001. 155 p.

Sources complémentaires aux archives départementales de Vaucluse

1 G 6/18 : Diplôme de l'empereur Frédéric Barberousse déléguant à Pons, évêque d'Avignon, la charge de protéger les juifs de la ville contre toute exaction, donné à Montélimar le 5 août 1178. Il s'agit du plus ancien document portant mention des juifs aux Archives départementales de Vaucluse.

5 E 14 : Rôles d'imposition nominatifs et rôle des pauvres (1704-1713).

1 J 674/28 : "Articles des statuts des juifs de la carrière d'Avignon" (1772, imprimé, 46 p.)

1 E 7/61bis : Déclarations d'adoption de patronymes par les juifs d'Avignon en vertu du décret impérial du 20 juillet 1808

Sources complémentaires hors archives départementales de Vaucluse

Bibliothèque municipale d'Avignon -

ms. 2666 : Statuts des juifs d'Avignon, approuvés par le viguier (1558)

4° 4176 n° 45 : statuts de 1779 (imprimé)

Archives vaticanes -

Congr. Avignone 130 : Faillite des juifs d'Avignon et du Comtat (1788)

Congr. Avignone 189 : Faillite du juif Abraham David Millaud et associés (1783)

Congr. Avignone 292 : Statuts de la communauté des juifs d'Avignon (XVIIIe s.)

[microfilms aux archives départementales de Vaucluse : 1 Mi 120,124 et 127]

Bibliographie

Bernard (Gildas), dir., Les familles juives en France, XVIe siècle-1815. Guide des recherches biographiques et généalogiques. Paris, Archives nationales, 1990.

Moulinas (René), Les juifs du pape en France. Les communautés d'Avignon et du Comtat Venaissin aux 17e et 18e siècles. Toulouse, 1981.

Chobaut (Hyacinthe), "Les juifs d'Avignon et du Comtat et la Révolution française", Revue des études juives, 1937, 101, p. 5-52 ; 102, p. 3-39.

Loeb (Isidore), "Statuts des Juifs d'Avignon, 1779", Annuaire de la Société des études juives, 1881, p. 165-259

Pansier (Pierre), "Les oeuvres de charité juives à Avignon du XIVe au XVIIIe siècle", Annales d'Avignon et du Comtat Venaissin, 1924, p. 71-133.

Mots-clés

Thème de la recherche : histoire religieuse
Vous êtes dans : l'état des fonds
Typologie : statut
Matière : juifjudaïsmevie religieusestatuts juifs
Nom géographique : Avignon (Vaucluse, France)
Cotes extrêmes : FRAD084_5 E 12-13, 15 ; 1 J 471 ; E Dépôt Avignon GG 225-226

Documents relatifs