Confrérie des pénitents rouges d'Avignon • 1702-1790 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

On trouvera dans le fonds

Comptes et quittances (1702-1790)

Description physique

Nombre d'articles

2 articles

Métrage linéaire

0,05

Situation du fonds

Fonds clos

Éléments historiques

La confrérie des pénitents rouges est la dernière à avoir été érigée à Avignon. Placée sous le titre de Notre-Dame de Consolation ou de Réconcilation, elle fut autorisée par une ordonnance de l'archevêque d'Avignon du 3 mars 1702. La chapelle, située à l'angle de la rue Carreterie et de la rue du Muguet, aurait été édifiée par Thomas Lainée en 1736-1737. Restée dans des proportions réduites en comparaison avec les autres confréries de pénitents d'Avignon, elle disparait à la Révolution en 1792.

Modalités d'entrée

Séquestre révolutionnaire (1792)

Inventaire à consulter

Répertoire numérique des sous-séries 5 E (Confréries) et 6 E (Corporations), par Françoise Chauzat. Avignon, 2001. 155 p.

Sources complémentaires aux archives départementales de Vaucluse

1 B 781, 846, 886, 1024 : procédures, dont bail de la maison de la rue Carreterie (1710).

1 G 33 : requête et ordonnance pour l'érection de la confrérie (3 mars 1702)

Bibliographie

Girard (Joseph), Évocation du vieil Avignon. Avignon, 1972, p. 306.

"Pénitents avignonnais d'autrefois : notes sur l'exposition organisée dans la chapelle des Pénitents noirs de la Miséricorde (8-23 mai 1976)", Annuaire de la Société des Amis du Palais des Papes, 1976-1977, p. 23-43, 5 pl. h.t.

Mots-clés

Cotes extrêmes : FRAD084_5 E 21-22

Documents relatifs