Confrérie des pénitents blancs d'Avignon • 1624-1948 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

On trouvera dans le fonds

Délibérations (1679-1753, 1815-1948) ; pensions, acquisitions (1624-1790) ; comptes, rôle des confrères (1647, 1744-1948) ; pièces de procédures contre les Dominicains (1735) et contre le mont-de-piété (XVIIIe s.).

Description physique

Nombre d'articles

5 articles

Métrage linéaire

0,05

Situation du fonds

Fonds clos

Éléments historiques

La confrérie des pénitents blancs, sous le titre des Cinq plaies de Notre Seigneur Jésus-Christ, est fondée en 1527 par treize notables natifs d'Avignon. Accueillie à ses débuts par le couvent des Carmes, elle s'établit en 1532 au couvent des frères prêcheurs. La chapelle adossée à l'église conventuelle, est consacrée en 1559. En 1561, la confrérie est associée aux oeuvres de l'ordre des Dominicains. A la suite de Charles IX en 1564, Henri III, roi de France, se fait admettre au sein de la compagnie avec ses familiers en 1574. La confrérie s'agrège à l'archiconfrérie des Cinq plaies érigée en la basilique Saint-Pierre de Rome (1596).

Pierre II Mignard dessina en 1679 les boiseries, stalles et lambris de la chapelle dont la sculpture fut donnée à Jean Péru. Dès lors, considérée comme la plus richement ornée de la ville, la chapelle s'embellit encore d'un ensemble de peintures de Parrocel et de Mignard (Pierre II) dont quatre toiles sont aujourd'hui conservées au musée Calvet.

La suppression générale des congrégations et communautés religieuses en 1792 marque la fin de la confrérie des pénitents blancs dont la chapelle est dévastée en même temps que le couvent des Prêcheurs.

Reconstituée sous la Restauration, la confrérie s'établit dans les murs de l'église Notre-Dame la Principale acquise, à l'exception du choeur, par l'un de ses membres.

La confrérie s'éteint en 1948, l'ensemble de ses biens sont remis à la paroisse Saint-Didier par son dernier recteur.

Historique de la conservation

Un registre des délibérations de l'archiconfrérie des pénitents blancs d'Avignon de l'Ordre de St Dominique pour la conversion des pécheurs et l'assistance des nécessiteux (1859-1948), autrefois à l'église Saint-Didier d'Avignon, n'est plus actuellement localisé.

Modalités d'entrée

Séquestre révolutionnaire ; acquisitions

Inventaire à consulter

Répertoire numérique des sous-séries 5 E (Confréries) et 6 E (Corporations), par Françoise Chauzat. Avignon, 2001, 155 p.

Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Tomes XXVII-XXIX : Avignon, par L.H. Labande. Paris, Plon, 1894-1901. 4 vol. [ms. 1-3861]

Sources complémentaires aux archives départementales de Vaucluse

1 J 1166 : Rescrit du vice-légat Sinibaldo Doria confirmant la révocation de la transaction entre les pénitents blancs et les pénitents noirs de Saint-Jean-Baptiste pour l'union de la procession du Saint-Sacrement (1708)

36 H 9 : transaction entre les Dominicains et les pénitents blancs pour l'édification de leur chapelle (1532-1683)

Sources complémentaires hors archives départementales de Vaucluse

Collection privée.-

"Noms et surnoms des treize fondateurs de la devote compagnie des Penitents blancs de cette ville d'Avignon sous le titre des cinq Playes de Notre Seigneur Jesus Christ et de la Conception sacrée de Notre Dame fondée et dressée la ditte Compagnie par treize enfants de cette ville d'Avignon au couvent des Grands Carmes en l'année mil cinq cent et vingt sept, et firent leur entrée solemnellement le dix neuf du mois de juillet comme appert par le premier livre de la susditte Compagnie au feuillet VI." (1781- 1943). Registre : table des recteurs p. 3 ; noms des vice-recteurs à partir de la p. 20 au n° 222 [41] p inscrites. Reliure cuir, sur le plat, au fer et or [N°.LXXXI].

Bibliographie

Chouvet (A.), Histoire de la confrérie des pénitents blancs d'Avignon. Roubaix, Dhont, 1904, 186 p.

Chouvet (A.), La confrérie des pénitents blancs d'Avignon et l'établissement de la dévotion au Sacré-Cœur de Jésus. Villedieu-Vaison, Grande Imprimerie provençale, 1906, 46 p.

Giéra (Jules), Confrérie des pénitents blancs d'Avignon associée à l'ordre des FF. Prêcheurs. Statuts et ordonnances, avec un traité sur l'établissement de la même confrérie, Avignon, Aubanel frères, 1858, 82 p.

Le Gras (Charles), " La fin des confréries des Pénitents Noirs et des Pénitents Blancs d'Avignon ", Mémoires de l'Académie de Vaucluse, 4e série, tome I, 1950-1952, p20-32.

Vénard (Marc), " Les confréries de pénitents au XVIe siècle dans la province ecclésiastique d'Avignon " Mémoires de l'Académie de Vaucluse, 1967, p. 55-79.

" Pénitents avignonnais d'autrefois : notes sur l'exposition organisée dans la chapelle des Pénitents Noirs de la Miséricorde (8-23 mai 1976) ", Annuaire de la Société des Amis du Palais des Papes 1976-1977, p 23-43, 5 pl. h.-t.

Breton (Alain), "Le maître-autel de l'église de l'Oratoire d'Avignon", Annuaire de la Société des Amis du Palais des Papes, LXXXVIII-XC, 2011-2013, p 63-87

Mots-clés

Cotes extrêmes : FRAD084_5 E 20 Bibl. mun. Avignon ms. 1768, 5204 Confrérie des pénitents gris d'Avignon

Documents relatifs