Aymar d'Ancézune, fils cadet de Guillaume d'Ancézune, héritier substitué et ses fils Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

Éléments historiques

Aymar d'Ancézune épousa (contrat et ratification de 1508-1509) Nicole Cadard, fille de Jean Cadard dit de Moucy et Catherine de Possé, héritière de la baronnie du Thor, dont il eut Guillaume, Jean, Louis, François (mort en bas âge), Jeanne (épouse d'Hector de Poitiers, puis de Philippe Alleman, seigneur de Champs), Louise (épouse de Philibert de Castellane, seigneur de La Verdière), Madeleine (religieuse) et Marie. Nicole Cadard testa le 30 septembre 1528. La Chronique de Jean Peyrat fait mention du décès d'Aymar d'Ancézune le mardi 24 juillet 1543 à 2 h du matin.

Guillaume d'Ancézune, fils aîné d'Aymar, seigneur de Saint-Roman, épousa Guigone Alleman, dame de Taulignan. Il mourut prématurément en Italie, faisant de son frère Jean l'héritier de la seigneurie. La Chronique de Jean Peyrat rapporte son décès à la date du 18 juillet 1545.

Jean Cadard d'Ancézune épousa Philiberte de Clermont, fille d'Antoine de Clermont et d'Anne de Poitiers par contrat du 10 octobre 1546. Il testa le 31 mai 1544, puis le 8 mai 1545. Il serait mort le 29 janvier 1549. Un portrait de Philiberte de Clermont, dessin de François Clouet, provenant de la Collection de Catherine de Médicis, est aujourd'hui conservé au Musée Condé à Chantilly. Philiberte de Clermont épousa en secondes noces (fin 1553 ou début 1554) François dit Armant, vicomte de Polignac, baron de Chalancon, Polignac, Randonat, La Volte, chevalier de l'Ordre du Roi.

Louis d'Ancézune se destina d'abord à la carrière ecclésiastique. Il fut notamment en 1534, prieur de Saint-Martin de Caderousse, prieur de Saint-Vincent de Taulignan, puis prévôt de l'église collégiale de l'Isle (bref du pape des kalendes d'août 1541). Ayant abandonné la vie religieuse, seigneur de Vénejan, il épousa Louise de Sassenage dont il eut une fille unique, Jeanne, laquelle épousa Louis François de Castelane Adhémar de Montel, comte de Grigan, sénéchal du Valentinois. Il testa en 1579.

Sources complémentaires aux archives départementales de Vaucluse

A.C. Avignon II 264 Louise d'Ancézune, épouse de Philibert de Castelanne.

Sources complémentaires hors archives départementales de Vaucluse

- A.D. Bouches-du-Rhône B 3339* Lettres patentes (1595-1598), notamment fol. 58 v° : contrat de mariage entre Louis-François Adhémar de Monteil, comte de Grignan et Jeanne d'Ancézune, fille de feu Louis Cadard d'Ancézune, chevalier des ordres du Roi, seigneur de Saint-Romain, fait et passé à Vénéjan le 4 juin 1595 par Jaume Boyer, notaire de Grigan et Paul Périer, notaire de Bagnols.

- B.M. Aix-en-Provence Ms 786 "Recueil de mémoires relatifs à l'histoire de la Provence pendant le seizième siècle", fol. 155 : actes de baptême des trois fils de Philibert de Castellane, seigneur de la Verdière et de Louise d' Ancézune, sa femme.

Documents séparés du fonds

Louise, épouse de Philibert de Castellane, baron de La Verdière (Inventaire de 1695, t. 9, fol. 419 v° (29 septembre 1539).

Marie, épouse de Jean de Béziers (1544), inventaire après décès en novembre 1573 (2 E 9/9 fol. 420 v°).

Bibliographie

L. Duhamel,"Notaires d'Orange. Chronique de Jean Perrat", dans Annuaire de Vaucluse, p. 32 : décès d'Aymar d'Ancézune (24 juillet 1543 à 2 h du matin) et p. 41 : de Guillaume, seigneur de Saint-Roman (18 juillet 1545).

Mots-clés

Sous-unités (2)