Différend devant le sénéchal de Nîmes entre la marquise de Brancas, l'abbé de Brancas, seigneur de Laudun, d'une part et le duc de Caderousse, en tant que marquis de Codolet, quant à la juridiction de l'île de la Mourade ou Broutière de Clavelet et les droits de pêche dans la rivière de Cèze, • 1705-1748 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

Contenu

Procès du duc revendiquant la possession de la juridiction de la rivière jusqu'au bord du côté du territoire de Laudun, produisant, en pièces justificatives : extrait de la vente en 1337 de Rostain d'Albanhac à Raymond de Laudun de la broutière contentieuse (copie) ; rapport sur l'arpentement, estimation et alivrement des biens nobles en 1711-1712 ; mémoire relatif au droit de pêche en faveur du comte de Brancas, seigneur de Laudun, contre le duc d'Ancézune, seigneur de Codolet (sans date, après 1731) ; baux et arrentements ; transaction et convention terminale du 30 juillet 1748 entre Henry-Raymond de Brancas, fils et héritier de Louise des Porcelets d'Ubaye, marquise de Brancas, comtesse de Laudun et donataire d'André-François de Brancas, abbé commendataire de l'abbaye d'Aulnay, d'une part et André-Joseph Oraison d'Ancézune, d'autre (1748).

Mots-clés

Cotes extrêmes : 2 E 9/644