Produits accessoires • 1818-1977 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

Contenu

La forte augmentation de la production truffière du département de Vaucluse a dépendu du reboisement en chêne, essence utilisée lors des premières opérations de restauration des montagnes. Ses revenus auraient contribué pour une part non négligeable au financement du reboisement. L'administration a tenté dans les années 1920 de pratiquer le gemmage du pin d'Alep, par la mise en adjudication de 6 400 cares dans la forêt de Mérindol, mais un important incendie en 1929 et la chute des prix de la gemme ont rapidement fait décliner cette forme d'exploitation. La cueillette des champignons et des fleurs de lavande s'effectuait dans les périmètres du Ventoux.

Mots-clés

Cotes extrêmes : 7 M 363-366, 405-408, 410, 11 M 360-362, 1322 W 46-48

Sous-unités (2)