Statuts de l'université publiés en 1503 par Galéot de la Rovère, neveu et délégué du cardinal Julien de la Rovère, archevêque et légat d'Avignon. • 1303-1650 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

Contenu

Statuts donnés le 21 juin 1481 par Julien de la Rovère.

Avec des compléments : calendrier de l'année universitaire avec fêtes chômées et vacances des cours (début XVIe s.), bulles et lettres patentes, etc.

Analyse reprise de l'inventaire sommaire

On lit sur un frontispice moderne : Liber statutorum Universitatis Avenionensis qui, cum vetustate contritus esset, concinnatus fuit anno Dommi millesimo sexcentesimo vigesimo secundo et die ultima Aprilis, existente secundum primicerio perillustri D. Gabriele de Seguinis domino de Vassieu, Venascae, Sancti Desiderii, etc… ; consultore Sancti Officii legationis Avenionensis. - Au folio 2 se trouve un calendrier avec rubrique et lettres ornées, du commencement du XVIe siècle, mentionnant les fêtes spécialement chômées par l'Université et les vacances des cours. - Au folio 7, armes du pape Jules II et du cardinal de Saint-Pierre ès-liens ; d'azur au chêne d'or. - Bulle de Boniface VIII, fondant l'Université d'Avignon (1er juillet 1303, f° 10). - Au f° 10 armes de la ville d'Avignon : de gueules à trois clefs d'or ; - de l'Université d'Avignon : d'argent à un ange de gueules membré de six ailes. - Lettres patentes de Charles II, roi de Jérusalem et de Sicile, confirmant les privilèges de l'Université d'Avignon (Naples, 5 mai 1304, f° 11). - Bulle de Jean XXIII, fondant la faculté de théologie (6 septembre 1443, f° 12. - Statuts donnés à l'Université par Julien de la Rovère (20 juin 1481, f° 13) ; - de l'élection du primicier ; - du serment qu'il doit prêter ; - serment que les docteurs doivent prêter au primicier ; - du serment que doivent prêter au primicier les prétendants au professorat ou à l'agrégation et les officiers de la cour ; - des experts élus par le primicier pour évaluer le prix des logements ; - défense aux étudiants de prendre à loyer des logements que d'autres étudiants n'ont pas encore quittés ; - immunités dont jouissent les habitations des docteurs, des étudiants et du bedeau ; - docteurs qui doivent faire les cours ; facultés dans lesquelles ils doivent professer et leurs honoraires ; - défense de se faire suppléer dans sa chaire ; - époque à laquelle les cours doivent commencer et ordre dans lequel ils doivent être faits ; - des livres qui doivent y être lus ; - défense d'ouvrir de nouveaux cours sans l'autorisation du primicier ; - sommes à payer par ceux qui voudront faire des cours en dehors de l'ordinaire ; - thèses à controverser ; - cours que doit avoir suivis le bachelier en droit ; - livres qu'il doit se procurer, sociétés qu'il doit fréquenter, compagnies qu'il doit éviter ; - ce qu'il aura à payer ; - pendant combien de temps il doit avoir suivi les cours de licencié en droit ; - examen que le primicier doit faire de ses mœurs ; - docteurs qui doivent l'assister ; - refus d'admettre aux grades les personnes malhonnêtes et mal famées ; - respect dû aux docteurs et répression sévère à exercer contre ceux qui leur feraient injure ; - convocation obligatoire des docteurs pour la distribution des notes et ordre devant être suivi dans cette opération ; - heure à laquelle doivent être données les notes et époques des examens ; - manière dont chaque docteur doit manifester son vote pour ou contre le candidat examiné ; - tenue que doit avoir le candidat lorsqu'il se présente aux examens ou qu'il en revient ; - serment à prêter par le candidat avant sa réception à la licence ; - défense au docteur d'insinuer à un étudiant la pensée de prendre ses grades sous lui ; - de la faculté qu'ont seuls les docteurs de porter le bonnet ; - formes à observer dans l'examen du doctorat et dans la demande des insignes ; - sommes à payer pour chaque candidat à la licence et au doctorat en droit canonique ou civil ; - du prieur de la confrérie de Saint-Sébastien et du recteur du collège du Roure ; - de l'agrégation des docteurs gradués dans les autres Universités ; - des droits de sceau ; - des honoraires des docteurs ; - défense à un docteur d'en poursuivre un autre pour le compte d'un étranger ; - de l'obligation pour le primicier de poursuivre la réparation de l'injure faite à un docteur ou à un étudiant ; - de la messe devant être dite tous les jours où il y a cours ; - du service annuel pour les trépassés ; - de l'anniversaire à célébrer après l'octave de Pâques, pour l'âme du cardinal de Saluces ;- de la confrérie de Notre-Dame de l'Annonciation ; - de la fondation d'un service général pour les agrégés décédés à célébrer dans l'église de Saint-Didier, le lendemain de l'Annonciation ; - ordre à suivre dans la marche ; - rang des nobles ; - défense aux étudiants de danser les ballets autres que ceux donnés aux fêtes de l'Université ; - des préséances : le viguier, le primicier, le vice-gérant, le vicaire, les juges, les docteurs, les consuls et l'assesseur. - Bref du pape Alexandre VI, confirmant les statuts du cardinal Julien de la Rovère (6 septembre 1493, f° 35) ; -additions faites aux statuts (f° 35) - De la sonnerie de la cloche ; - des comptes à rendre par le primicier ; - de l'office du bedeau général, de son salaire, de ses devoirs envers les défunts, du serment qu'il doit prêter à l'archevêque d'Avignon ; - du salaire des portiers ; - du serment à prêter par les immatriculés ; - du serment à prêter par le bachelier en théologie qui veut lire les quatre livres des Sentences ; - du serment des licenciés ; - du serment des docteurs en droit canonique et civil. - Statuts de la confrérie des docteurs de l'Université d'Avignon (f° 41) ; - la cotisation est de 6 gros, pour le primicier, et de 2 gros pour sa femme ; - les docteurs et licenciés, tant en médecine qu'ès arts, doivent payer 3 gros seulement ; - l'entrée dans la conférence donne lieu au paiement d'un écu d'or ; - celui qui prend ses grades de licencié, de maître en théologie ou l'agrégation dans le collège des docteurs doit payer un florin ; - en cas de décès, la confrérie accompagne, avec des flambeaux, le corps à l'église et à la sépulture, et la famille du défunt est tenue de payer, dans la huitaine, un écu d'or sol - Bulle de Clément VII, portant que nul étudiant ne pourra prendre un grade quelconque en dehors de l'Université (20 septembre 1531, f° 42). - Extrait de la bulle du pape Pie IV, concernant le serment et la profession de foi des étudiants (f° 46). - Décision du corps de l'Université portant que dorénavant il sera, par les soins du secrétaire ou bedeau, dressé acte de l'élection du primicier, du serment qu'il aura prêté et de celui qu'il aura reçu des docteurs (4 juin 1629, f° 47). - Confirmation par Louis XIV, roi de France, des privilèges de l'Université d'Avignon (13 août 1650, f° 51), etc.

Description physique

Registre in-folio, 54 feuillets, parchemin, relié en maroquin rouge, avec les armes de l'Université sur les plats.

Poursuivre votre recherche en ligne

Consulter le registre des statuts

Mots-clés

Cotes extrêmes : D 10

Documents relatifs